Salle 5

sala4

Dans le même espace on trouve aussi les miniatures, le livre de la confrérie du Corps du Christ orné d’enluminures par Reginaldo de Pirano au 16ème siècle , des manuscrits, des objets liturgiques et la célèbre stauothèque en argent doré avec des émaux. Le triptyque raffiné représente, moyennant une très précieuse coloration , Christ crucifié entre la Vierge et saint Jean évangéliste dans le panneau central et dans les volets latéraux, saint Pierre et saint Paul. La pureté des émaux et des pierres font de cet ouvrage, daté entre la fin du 10ème siècle et les débuts du 11ème siècle un exemple d’essentialité et de rigoureuse filtre chromatique, on a recueilli aussi des calices, des ampoules de saint chrême, un splendide ostensoir du 18ème siècle et des ornements liturgiques du 18ème siècle. On peut en outre admirer les couronnes en or des figures de la Madonna della Media et de l’enfant offertes par le chapitre de la basilique de saint Pierre du Vatican. Dans la salle des argents et des ors est placé le triptyque en bois Campsa,  fait en 1502, où le sceau nordique de la façon, la qualité de l’or, la tonalité du vert-obscur de fond et rouge des draperies font de ce travail un des bas-reliefs les plus expressifs trouvés dans le pouilles, par le silence mystique dont il se nourrit sur la paroi opposée de la même salle, dulcis in fundo, nous admirons le bel ouvrage aux couleurs tonales de la Madonna della misericordia qui vient de l’église saint  Antoine du peintre Palma il Giovane. Les fonds monumentaux de ce tableau mettent en évidence une valeur volumétrique essentielle.

 

sala-5